phnom penh
Cambodge Phnom Penh Voyage

Phnom Penh, le guide pour ne rien manquer

By
on
6 avril 2018

On vient une première fois au Cambodge pour ses temples d’Angkor, puis on y retourne pour bien des raisons : ses habitants si souriants, pour la douceur de vivre de ce petit pays, pour la culture khmère et aussi pour Phnom Penh sa vibrante capitale à taille humaine…

Autrefois Phnom Penh était joliment nommée la perle de l’Asie, c’était une belle ville coloniale débordante de vitalité culturelle. Puis le ciel s’assombrit dramatiquement le matin du 17 avril 1975 quand les Khmers rouges décidèrent de vider la ville de ses 2 millions d’habitants afin de les “rééduquer” un peu plus loin dans les rizières.

5 ans sous le système totalitaire de Pol Pot ça laisse des traces et la ville n’a jamais vraiment retrouvé sa superbe d’antan face à des villes comme Bangkok ou Ho-Chi-Minh Ville qui se dévellopèrent énormément durant cette période.

Phnom penh bangkok boogie

Économiquement Phnom Penh est sur la bonne voie a en juger par les dizaines de buildings qui jaillissent de terre comme des pousses de bambou. C’est une des villes les plus dynamiques de la zone A.S.E.A.N, de nombreux projets ambitieux sont en cours et la ville inaugurait enfin ses premières lignes de bus début 2017.

Néanmoins l’immense majorité de la masse populaire reste sur le bas-côté à subsister avec une centaine de dollars par mois voire moins.

Vous lirez sur internet que Phnom Penh est une ville sale, bruyante, polluée, étouffante voire dangereuse… Je répondrais que Phnom Penh est une ville vivante d’un pays tropical en voie de développement, que je ne connais pas de ville silencieuse et qu’en faisant preuve de bon sens je ne me suis jamais senti en insécurité. 

Carte de Phnom Penh

Où poser ses valises à Phnom Penh?

Phnom Penh est une petite capitale comparée au mastodonte comme Bangkok. L’idéal est de choisir un hôtel dans l’hypercentre (périmètre vert sur la carte),  les principaux lieux d’intérêt listés ci-dessous seront donc accessibles à pied.

Réservez votre hôtel à Phnom Penh

 

 Que faire, que voir à Phnom Penh

  •  Les temples et le palais royal
  •  Les marchés
  •  Se cultiver sur l’enfer Khmer rouge
  •  Vivre à la khmer
  •  L’art à Phnom Penh
  •  Le Kun Khmer, la boxe Cambodgienne
  •  Les rooftops bars de Phnom Penh
  •  Phnom Penh la nuit – Les ladys bars 

 

phnom penh activité temple

Les temples et le palais royal

L’identité du Cambodge est profondémment lié au Bouddhisme Theravada pratiqué par 95% des cambodgiens. Il y a à travers tout le royaume plus de 4300 temples et monastères bouddhiste. Comme en Thailande la pratique du bouddhisme est  fortement marqué par  l’hindouisme et l’animisme.

Ces temples sont gratuits excepté le Wat Phnom (1$).

Ne ratez pas une occasion de visiter ces havres de paix dédiés à la gloire du bouddha.

Wat Phnom : Le plus célèbre des temples de Phnom Penh, situé sur une colline de 27 mètres de haut. Ce temple donne son nom à la ville. Le premier édifice fut construit en 1372 mais la structure actuelle fut réalisée en 1926. Wat Phnom signifie temple de la colline.

Wat Ounalom : Ce temple est l’un des plus sacrés du Cambodge et pour cause,  il abrite au sein de son stupa datant de 1422 un sourcil du bouddha. L’édifice principal fut reconstruit en 1952 selon les plans de l’original puis en partie détruit durant la période Pol Pot.

que faire à Phnom penh

Wat Sarawan: Petit temple plein de charme habité par des moines mais aussi des familles et plein d’animaux du quartier.

Wat Botum : Situé au sud du palais royal, le Wat Botum est un des plus grands de Phnom Penh. La première structure fut construite en 1442  lorsque le dernier empereur khmer “Ponyea Yat” nomma Phnom Penh capitale du pays.

Wat Langka : Le Wat Langka situé à deux pas du monument de l’indépendance propose des méditations guidées de 18h à 19h la semaine et de 8h30 à 9h30 le dimanche (infos khemacaro@gmail.com)

Wat Toul Thom Poung : Situé au nord du marché russe ce temple comporte plusieurs structures en son sein, notamment une école et un lycée.

Wat Moha Montrei : Ce temple situé près du stade olympique fut achevé en 1970.

phnom penh palais royale

La pagode d’argent du Palais royale

Le palais royal : Ce complexe situé face au Tonlé Sap est la demeure du roi Cambodgien Norodom Sihamoni néanmoins certaines parties sont accessibles aux touristes. Le bâtiment le plus emblématique du site ést la pagode d’argent également appelé Wat Preah Keo, et oui encore un point commun avec le royaume de Thaïlande. Le Wat Preah Keo abrite un Bouddha de cristal vert imitant l’émeraude.


tout les marchés de phnom penh

Les marchés de Phnom Penh

La meilleure façon de faire connaissance avec une ville c’est de partir à la découverte de ses habitants, et des habitants on en trouve beaucoup dans les marchés. les marchés de Phnom Penh débordent de vitalité, d’odeurs orientales, de scène de vie typique… bref même si vous n’avez pas l’intention d’y acheter quelque chose s’y ballader permet de prendre le poult de la ville.

Marché central (Phsar Thmey) : 

Inauguré en 1937 le marché central était à l’époque réputé pour être le plus grand marché couvert d’Asie. C’est le bâtiment le plus emblématique de la ville avec son dôme de 26 mètres de haut et son architecture art déco atypique conçu par des architectes français. Le marché central est un lieu touristique idéale pour acheter ses souvenirs, il est possible de s’y restaurer également à midi. Ouvert de 7h à 17h. 

Marché Kandal (Phsar Kandal):

« Le marché du milieu » bien que situé en plein coeur du quartier touristique de Riverside s’adresse principalement aux locaux. On y trouve majoritairement des vendeurs de poissons, épices, légumes, viandes… mais également de quoi se restaurer et pour ces dames de nombreux stands d’esthéticiennes et de coiffures.

marché de phnom penh vieux marché

Un moine bénit une commerçante du Phsar Chaa

Vieux Marché (Phsar Chaa):

Comme le précédent ce marché est destiné aux locaux, mais rien n’empêche le curieux voyageur de s’y perdre. La structure fut en grande partie dévorée par un incendie en 2014 et reconstruit immédiatement dans la foulée tant le vieux marché est un point névralgique de la ville. Stands de fruits, de viande, de poissons, bijouterie… Il y a également de nombreux salons de beauté fréquentés par les Phnom Pennoises.

Marché O’russei (Phsar O’russei):

Étymologiquement le mot khmer Phsar « marché » proviendrait du mot persan bazar, terme semblant tout à fait à propos lorsque l’on arpente le dédale des allés du marché O’Russei. Un joyeux bazar de trois étages où on trouve de tout sauf des souvenirs. Ce marché est le plus grand de la ville et s’étale loin aux alentours du batîment principal. 

Stand de saucisses khmere au marché O'russei

Stand de saucisses khmere au marché O’russei

Marché russe (Russian Market/ Phsar Tuol Tom Poung ):

Assez éloigné de riverside ce marché touristique est un paradis du shopping vous y trouverez sans problèmes des t-shirt « i love Cambodia« , des objets »artisanaux », des vêtements contrefaits ou pas, des souvenirs en tout genre…

Marché de Nuit (Phsar Reatrey) : 

Au nord du quai Sisowath ce petit marché ouvert de 17h à 23h ne présente pas beaucoup d’intérêt car destiné aux touristes principalement.

Neak Meas & Doeurm kor Market :

Ce n’est pas ici que vous risquez de croiser des « barang« … Ces deux marchés situés sur le boulevard Mao Tsé Toung ne font pas partie des must-do des guides touristiques, c’est ce qui en fait leur principal attrait  Le marché Doeurm Kor est un joyeux chaos proposant principalement des produits frais et des épices. Le marché Neak Mas propose quant à lui toutes sortes de produits high-tech notamment une pléthore de smartphones.


phnom penh que voir que faire activités

Une parmis tant d’autres

Se cultiver sur l’enfer khmer rouge

De 1974 à 1979, le Cambodge vécu une tragédie qui trouve allégrement sa place dans le très disputé top 10 des pires tragédies du XXe siècle  :  la prise en otage de tout un peuple par les khmers rouges.

Bilan aux alentours de deux millions de morts (exécutions, famines, épuisements…).

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet vous pouvez visiter deux sites retraçant le dramatique épisode khmers rouges:

Phnom penh a visiter

Tuol Sleng

TUOL SLENG (S21)

Adresse : 113 Street, Phnom Penh

Un paisible lycée construit pendant la colonisation française fut utilisé par les khmers rouges comme centre de détention et de torture. C’est désormais le “musée du génocide Khmer Rouge”.

Ouvert de 8h à 17h, 7jour/7, 3 Dollars/personne.

CHOUENG EK (KILLING FIELDS)

Utilisé par les Khmers rouges comme camp d’exécution, le site situé à l’extérieur de la ville est désormais un mémorial dédié aux victimes du régime de Pol Pot.

Ouvert de 8h à 17h30, 7jour/7, 6 Dollars/personne.


café khmer visiter phom penh

Café Tako!!

Vivez à la Khmer

Débutez votre journée d’exploration avec un (ou 2 ou 3) “café Tako”, l’équivalent du “café Yen” en Thaïlande :  un café froid servi avec de la glace pillée et du lait concentré : addictif!

Le café tako c’est 2000 riels dans un café khmer, le triple voire plus dans un café à touriste… à vous de voir.

Mangez khmer!

Amok : le plat traditionnel Cambodgien, un curry de poisson au lait de coco cuit et servi dans des feuilles de banane.

Loc-Lac: Boeuf mariné et sauté servi avec un oeuf et du riz.

Tarantule : Pour ceux que ça tente il est possible de manger des araignées tarantules au restaurant Romdeng.

Incontournable restaurant Khmer à Phnom Penh:

18 Rik Reay (108 street) juste en face du Marché de nuit. Un choix impressionnant de plats khmers et asiatiques, ne manquez surtout pas le boeuf  BBQ.  

Buvez khmer!

Angkor beer, Anchor beer, Cambodia, Black panther, ABC… comme ses voisins asiatiques, le Cambodge possède ses propres marques de bières, vous ne passerez pas à côté, vu le matraquage publicitaire des brasseries Cambodgiennes.

Enroulez vos poignées sur le romvong la musique locale que vous entendrez partout. 

Consultez l’article Bangkok Boogie sur le sujet : Tuk-tuk radio

Pour vous déplacer dans Phnom Penh vous aurez le choix entre les pousse-pousse, il en reste encore beaucoup, les motobykes ou les tuk-tuk. Vous pouvez également louer un scooter (comptez entre 8 et 10$ ).

 

se déplacer à Phnom Penh

De nombreux conducteurs de pousse-pousse et de motobyke vivent dans la rue.

Portez un Krama:

Le krama est une étoffe traditionnelle… bien plus que cela il s’agit d’un des symboles du pays. C’est un accessoire de mode pour les citadins, et un outil pour les paysans, une sorte de couteau Suisse tant le krama a de nombreuses utilisations. Écharpe, couvre-chef, bandana, porte-bébé, ceinture, besace… Les boxeurs khmers l’utilisaient comme gants, comme ceinture. Un chouette souvenir…


que faire à phnom penh

Toile de Leang Seckon

L’art à Phnom Penh

Street 178 – Art Street

Cette rue longeant le musée nationale du Cambodge abrite de nombreux ateliers et galeries  d’art khmer traditionnel. On y vend des masques et statues de Bouddha, d’Apsara, de Rama et de toutes les icônes de la mythologie Khmère, peintures et fresque du Cambodge et d’Angkor…

Plusieurs galeries d’art contemporain y ont également élu domicile.

Kbach Gallery, Khmer Sense Art gallery, Lotus Space…

Musée nationale du Cambodge

Ce musée, le plus grand du Cambodge propose avec ses 14000 pièces un voyage dans le temps, à l’époque de la grandeur de l’Empire Khmer.

En fin d’après-midi  vous pouvez assister au ballet des Apsaras, une magnifique représentation de danse traditionnelle khmère. Ticket à partir de 15$ selon emplacement.

Musique Thai Khmere radio Tuk Tuk

Exotisme garantie

Street 93 – Boueng Kak Street

Déserté par les touristes depuis 2010 suite à l’assèchement du lac Boueng Kak, l’ancien quartier touristique de Lake side est depuis une galerie de street art à ciel ouvert.

Institut Francais du Cambodge

L‘institut organise régulièrement des expositions pour promouvoir des artistes cambodgiens. Du 26 avril au 26 mai 2018 découvrez les toiles de l’artiste Leang Seckon.

Réservez votre hôtel à Phnom Penh



kun khmer phnom penh

L’oeil du tigre

Kun Khmer, la boxe cambodgienne

L’art du combat pied-poing est présent à travers toute l’Asie du sud-est depuis des siècles. Si le plus connu est le muay thaï, les cambodgiens pratique le redoutable kun khmer aussi appelé Pradal Serey déja pratiqué à l’époque par leurs ancêtres du temps de l’empire khmer comme en témoignent certains bas-reliefs des temples d’Angkor. 

Vous souhaitez assister à des combats de kun Khmer?

Vous pouvez assister gratuitement à des combats de Kun Khmer tous les dimanches dans les locaux de la chaîne CTN (voir carte). le show débute aux alentours de 15h mais les meilleurs matches ont lieu en fin d’après-midi. La coutume est de faire affronter des champions locaux face à des combattants thaïlandais, ce qui a tendance a faire augmenter les mises des parieurs et à déchainer les passions tant le patriotisme est de rigueur dans cette région du monde.

Vous souhaitez Pratiquer le Kun Khmer?

PROKOUT FITNESS AND FIGHT CENTER: 

À quelques pas du centre commercial Aeon, ce club moderne propose des entrainements de kun Khmer, ainsi que de la boxe anglaise, du grappling et du jujitsu brésilien, bref toutes les techniques vous permettant de devenir un vrai champion de MMA. L’access Platinium vous permet l’accès à tout l’équipement et aux entrainement pour 89$ dollars par mois.


Rooftop bar phnom penh

Photos Mad Monkey Hostels

Admirez le coucher de soleil depuis un Rooftop bar

À la fin de la journée lorsque la température baisse et que ciel se teinte de couleur crépusculaire pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et admirer la ville autour de cocktail. 

Cloud9 : Situé au neuvième étage de l’hôtel Sun Moon (street 136), le bar Cloud9 vous accueille autour de sa magnifique piscine de 17h à minuit du dimanche au jeudi et de 17h à 01h00 du matin les vendredi et samedi. Site web du rooftop.

Eclipse Sky bar & Restaurant : Le plus haut des rooftops bars de la ville est situé au 23ème étage de la Phnom Penh Tower. Le bar vous accueille de 17h à 2h du matin, Happy hour de 17h à 19h. Une tenue correcte est exigée pour pouvoir accéder au spectacle grandiose du coucher de soleil sur la perle de l’Asie.

Angel Sky Bar : À deux pas du marché central (Phsar Thmey), l’élégant hôtel boutique “le Grand Palais” dispose d’un rooftop (5ème étage)  agrémenté d’une belle piscine. Assistez au coucher du soleil en sirotant un cocktail à moitié prix , en bénéficiant de l’happy hour de 16h à 19h tous les jours de la semaine et de 16h à 10h30 les mercredis. Site Web du rooftop

Le Moon Rooftop Lounge: Ce bar terrasse dispose d’une belle vue sur le Tonlé Sap et sur le Wat Oulanom, Site du Bar.

Tout le long du quai Sisowath de nombreux bars et hôtels disposent d’une terrasse sur leurs toits. La plupart propose des happy hour en fin d’après-midi.


bars à filles phnom penh

Les bars à filles de Phnom Penh

Au Cambodge comme dans les pays voisins la prostitution est interdite (si si!), il y a pourtant dans Phnom Penh des dizaines de bars aux noms exotiques où les néons et les tenues des hôtesses qui y travaillent ne laissent pas de place au doute concernant leur activité.

Officiellement les filles sont là pour tenir compagnie aux clients et les pousser à la consommation. Dans la réalité la grande majorité d’entre elles se prostituent et voient dans cette activité une opportunité de rencontrer un jour un homme riche qui pourra les sortir de leur condition précaire.

Qu’on le veuille ou non ces bars font partie du folklore de la ville…

Voici deux reportages autour du sujet: 

Le salaire de la faim, ce reportage traite de la situation dramatique des femmes travaillant “dignement” pour l’industrie textile au Cambodge.

Le papier ne peut pas envelopper la braise, l’histoire de femmes cambodgiennes vendues et obligées de se prostituer dans la capitale.

Street 104

Le sobriquet de « Little Pattaya » irait parfaitement à cette petite rue située dans le quartier français où s’entassent une vingtaine de lady bars, certains proposent musique live et table de billard. Ici ou ailleurs ne cherchez pas de Go-go bar, c’est interdit au Cambodge et cette loi est strictement appliquée.

phnom penh bar a filles bar girl

Street  110, Street 118, Street 130, Street 136

Ces quatre rues forment le coeur du quartier touristique de Riverside, et c’est ici -au plus près des devises étrangères- que se trouvent une bonne trentaine de bars à filles.

Golden Sorya Mall

Pour ceux dont le film préféré est Sin City, pour ceux qui aiment se vautrer dans le sordide, ou pour ceux tout simplement addict au Ice.  Cet endroit est fait pour eux!

Les environs de Sorya Mall la nuit c’est le coeur des ténèbres, une cour des miracles où se côtoient: Putes, travelos, toxicos, voleurs, (souvent les 4 à la fois), voyous, dealers, occidentaux au teint blafard, hooligans balafrés, mafieux russes en cavale… J’exagère un peu quand même…

Jetez un coup d’oeil à “Heart Of the darkness” le reportage photo du photographe néo-zélandais Jonathan Van Smit documentant le côté sombre de la capitale khmer, principalement shooté aux alentours du Sorya Mall.  

!!! Attention ce reportage photos ne reflète pas du tout Phnom Penh dans son ensemble, mais témoigne seulement d’une facette plus sombre de la ville!!!

À l’heure ou j’écris cette article le Sorya mall est en rénovement et devrait s’appeller désormais Phnom Penh Pub Street. 


phnom penh protection enfants

Un conducteur de tuk-tuk sensibilisé à la lutte contre la pédophilie

Casser du pédophile!

Pauvre comme il est le cambodge attirent encore de nombreux pédophiles venant abuser des pauvres et vulnérables gamins du pays… Heureusement le système judiciaire du Cambodge est désormais beaucoup plus sévère et les coupables sont également poursuivis dans leur pays. Néanmoins en tant qu’adulte il est de notre devoir de rester vigilant face à ce type de comportement criminel.

Voici deux organisations actives luttant contre l’exploitation des enfants à Phnom Penh, contactez les si besoin:

PRC : PROJECT RESCUE CHILDREN :  +855 86 739 994 / +855 60 499 997 / site web

CHILDSAFE MOVEMENT : Site web


Merci de votre visite sur Bangkok Boogie,
Si vous avez apprécié l’article vous pouvez nous laisser un pourboire en réservant votre hôtel (à Phnom Penh ou ailleurs ) via la fenêtre de recherches ci-dessous.
Hotels Combined est un comparateur d’hôtel qui scanne les principaux sites de réservations en ligne
(Booking, Agoda, Expedia, hotels.com, Accor hotels…)
 
Partagez sur Facebook
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT