quoi faire que voir a chinatown yowarat bangkok
Bangkok Voyage

20 choses à faire, à voir à Chinatown Bangkok

By on 22 février 2017

Chinatown ou Yaowarat comme l’appellent les thaïs, est certainement le quartier le plus dépaysant de Bangkok. Même lors d’un court séjour dans la capitale thaïlandaise c’est un endroit à ne pas manquer. Le quartier chinois est un pur concentré d’Asie: frénésie commerçante, agitation, surpopulation, promiscuité; tout ça dans un festival de réclames multicolores écrites en thaï et en chinois, de senteurs exotiques et du bruit pétaradant des tuk-tuks. Bref l’extrême orient à bout portant. . .

Comptez une journée complète si vous voulez vraiment faire le tour du quartier.

Si vous n’avez pas assez de temps, allez-y à la nuit tombée, lorsque les trottoirs du quartier se transforme en cantine géante,  Chinatown est certainement un des meilleurs endroits de Bangkok pour goûter à la cuisine de rue.

La liste des choses à faire et à voir ci-dessous est bien sûr non-exhaustive tant Yaowarat déborde de coins et recoins à découvrir.

20 choses à faire, à voir à Chinatown Bangkok

carte map chinatown bangkok Carte de Chinatown Bangkok, cliquez pour agrandir

1. La Porte de Chinatown

Comme à San Francisco, New York ou Londres le quartier chinois de Bangkok possède sa fameuse porte d’entrée. Elle trône au milieu du rond-point d’où part Yaowarat Road. La porte a été construite en 1999 à l’occasion du 72e anniversaire du roi Bhumibol (R.I.P), pour célébrer les diversités culturelles de la capitale Thaïe. Il est inscrit « longue vie au roi » en caractère chinois sur la porte.

2. Wat Traimit, le temple du Bouddha d’or

Le Wat Traimit est l’un des temples les plus célèbres de la capitale Thaïlandaise, il abrite la plus grosse statue en or massif du monde, un Bouddha d’or de 5,5 tonnes. D’une valeur inestimable pour les thaïlandais, les 5500 kilos d’or de ce bouddha ont une valeur marchande de plus de deux cent millions d’euros…

Adresse: 951 Charoen Krung Rd

Ouvert tous les jours sauf le lundi

Wat traimit chinatown bangkok temple du bouddha d'or

3. Yaowarat Chinatown Heritage Centre

Les passionnés d’histoire trouveront à l’intérieur de l’enceinte du Wat Traimit, un petit musée sur l’histoire de l’immigration chinoise dans le quartier de Yaowarat. De nombreux clichés et des textes témoignent des conditions de vie des migrants.

4. Sanctuaire de la déesse Kuan Yim/Guanyin

Dans ce joli sanctuaire les adeptes du bouddhisme mahāyāna vouent un culte à la déesse de la compassion et de la miséricorde Kuan Yim ou Guanyin.

Ce bodhisattva féminin (être ayant atteint l’éveil) est extrêmement vénérée en Chine, la légende raconte qu’après avoir atteint l’éveil, l’âme de la déesse est restée sur terre afin d’écouter avec compassion les souffrances humaines.

La statue en teck de la déesse (photo) date de la période de la dynastie Song (11e siècle), elle a été rapportée en Thaïlande en 1958.

Il existe un autre temple chinois dédié à la déesse Guanyin, il se trouve sur la rive occidentale du Chao Phraya. Plus ancien il fut construit au 18e siècle. Il témoigne de la présence d’une communauté chinoise dans la région antérieure à la création de Bangkok et de l’importance de Guanyin pour les chinois.

chinatown bangkok guanyin sanctuaire chinois

5. Talat Noi

Ce quartier paisible au sud de Chinatown abrite une des plus anciennes communautés chinoises de la ville. Fondée il y a plus de 200 ans et issue de différents groupes ethniques (Teow Chew, Hokkien, Hakka…), de nombreux sanctuaires chinois et vietnamiens côtoient vieilles boutiques, étals, petit restaurants, ferrailleur et garagistes.

Ce quartier abrite une église catholique (The Holy Rosary Church) de style néo-gothique achevée en 1897, preuve s’il en fallait de la tolérance du royaume Thaï pour la liberté de culte.

C’est également à Talat Noi qu’a été bâti le siège de la première banque du royaume en 1910, le Siam Commercial Bank building

Petite anecdote : En 1888 les premiers billets de banques thaïlandais  furent imprimés non pas à Bangkok mais à l’étranger par des Banques… chinoises de Shanghai et Hong-Kong.

6. Soi Nana, Chinatown, l’une des rues les plus tendances de Bangkok

Et oui il y a un autre soi Nana à Bangkok… celui-ci est plutôt fréquenté par la jeunesse branchée de Bangkok. Vous y trouverez des salons de thé, un bar à tapas au décor hipster, le seul et unique bar à gin de la ville(?), les galeries d’art Cho Why et 23 bar & Gallery, le restaurant Tep ou vous pourrez déguster une cuisine fine en écoutant de la musique traditionnelle thaïe, et d’autres échoppes très “tendance”.

7. Eiah Sae, fournisseur de caféine depuis 1927

Eiah Sae est l’endroit parfait pour déguster un café comme les thaïs le boivent: très fort, servi avec de la glace pilée et une bonne dose de lait concentré. Eiah Sae se situe dans une petite rue parallèle à Yaowarat derrière le Chinatown hôtel.

8. TK Seafood & Lek & Rut Seafood, le must de la streetfood

À l’intersection de Yaowarat et de la rue Phanong Dao deux excellents restaurants de rue ce font face: Lek & Rut Seafood et TK Seafood. Comme leurs noms l’indiquent les deux restaus proposent principalement des plats à base de fruits de mer. Comptez 500 bahts minimum par personne, ouvert le soir uniquement.

9. Yaowarat (ถนนเยาวราช)

Avec ses centaines d’enseignes inscrites en chinois la très animée Yaowarat road est le cœur du Chinatown de Bangkok, un des plus anciens quartier chinois du monde.

Yaowarat abrite la plus grosse concentration de bijoutiers et de vendeurs d’or du royaume. Vous y trouverez plein de commerce typiquement chinois: des boutiques spécialisé dans la vente de nid d’hirondelle, des vendeurs de jade, des apothicaires de médecine chinoise, des restaurants chinois proposant des soupe d’ailerons de requins, des salons de thé, et plein de  petites gargote proposant des plats parfois peu engageant.

A la nuit tombée Yaowarat et les rues adjacentes se transforme en restaurant à ciel ouvert où vous pourrez déguster sous la lumière des néons criards une des meilleurs streetfood de Bangkok.

La courbure de l’avenue évoque celle d’un dragon. L’animal mythique symbolisant la force positive en Asie, favorise le succès en affaire, pas étonnant que le prix du mètre carré soit ici l’un des plus élevé de la capitale thaï malgré l’aspect vétuste du quartier.

La route a une longueur totale de 1532 mètres et  fut construite entre 1892 et 1900 sous le règne du roi Rama V, replaçant la très étroite Sampeng Lane comme axe principale du quartier.  Le nom Yaowarat signifie « jeune roi », faisant référence à Rama V couronné à l’âge de 15 ans.

C’est le long de Yaowarat que furent construit les premiers “buildings” de Bangkok, les bâtiments de style art-déco comptaient alors jusqu’à 9 étages.

que voir que faire a Chinatown bangkok yaowarat

10. Sampeng Lane, le cœur historique

Sampeng Lane alias Soi Wanit 1 est une petite ruelle commerçante parallèle à Yaowarat. Elle serpente dans le quartier chinois sur 1 kilomètre et finit sa course dans Little India.

C’est ici le cœur historique du quartier : Au 17e siècle lorsque les commerçants chinois s’installent dans la toute jeune capitale thaïlandaise, la plupart vivent sur leurs bateaux arrimés aux rives du Chao Phraya. Les plus riches commerçants construisent des bâtiments en brique autour de Sampeng lane, la rue devient vite le centre névralgique de la communauté chinoise et un haut lieu du vice : tripots, fumerie d’opium et bordels ont alors pignon sur rue. Aujourd’hui encore le terme « femme de Sampeng » signifierait en argot thaï : prostituée d’origine chinoise.

De nos jours ces lieux de perditions ont disparu (ou sont cachés des yeux indiscrets des touristes), et ont laissé la place à des échoppes où vous trouverez toute sorte de produits made in China à des prix très attractifs, surtout si vous achetez en gros. Soi Wanit 1 abrite deux marchés : Sampeng Lane Market et Sampeng Plaza Market.

Sampeng Lane est très fréquentée le week-end, la rue piétonne est alors congestionnée par les badauds, les motorbykes, les livreurs, leurs marchandises, les vendeurs ambulants et les… pickpockets dont des banderoles vous mettent en garde, tout ça dans la chaleur humide de la cité des anges… Bref bienvenue à Chinatown Bangkok.

 

dragon-rue-chinatown-bangkok

11. Talat Mai

Signifiant « nouveau marché » Talat Mai est un dédale de petites rues piétonnes bordés par de veilles boutiques proposant toutes sortes de produits exotiques et de restaurants chinois. C’est le meilleur endroit pour déguster une authentique soupe de nouilles chinoise.

12. Wat Mangkon Kamalawat, le plus grand temple chinois de Bangkok

C’est le temple bouddhiste d’inspiration chinoise le plus important de Bangkok. Construit en 1871, le roi Rama 5, Chulalongkorn, nomma le temple Mangkon Kamalawat, signifiant le temple du dragon lotus. Il compte de nombreux sanctuaires dédiés aux divinités bouddhistes, et aux figures religieuses Taoïstes et Confucianistes. À l’entrée trônent 4 imposantes statues a l’air féroce représentants les quatre grands rois du paradis, censés protéger le temple des mauvais esprits.

Adresse: 432 Charoenkrung Rd

Entrée libre de 6h à 18h

temple chinois chinatown bangkok mangkon kamalawat yaowarat

13. Le Rooftop Bar de l’hôtel Grand China

Au crépuscule ce bar-restaurant situé sur le toit de l’hôtel Grand China offre une vue à 360° sur la cité des anges. Idéal pour admirer le couché de soleil sur le Chao Phraya en contrebas et sur la forêt de building du quartier des affaires de Silom toute proche.

L’établissement est couvert et tourne sur lui-même, il effectue une rotation complète en 2 heures, le temps de siroter quelques cocktails et/ou de goûter aux cuisines chinoise, thaïe, japonaise et occidentale proposées au menu.

Logiquement les prix des plats ne sont pas les mêmes que ceux pratiqués sur les trottoirs de Yaowarat

Ouvert de 18h à 21h

Adresse: 215 Yaowarat Road

Si vous souhaitez séjourner au cœur du frénétique quartier chinois, le Grand China hôtel peut être un bon plan, l’établissement possède une salle de sport et une piscine. Cliquez sur le lien ci-dessous.

Grand China Hotel, Bangkok, Thailand

14. Nakhon Kasem, le marché aux voleurs

Autrefois le marché aux voleurs était l’endroit où s’écoulaient discrètement les produits tombés du tuk-tuk. C’est désormais une sorte de marché aux puces surtout animé le samedi et le dimanche. Le week-end certains des vendeurs proposent leur marchandise à même le sol. Vous pourrez y chiner des produits à des prix très thaï: des appareils électroniques d’occasions, des instruments de musique, des amulettes, des produits de contrefaçon, des antiquités. Les magasins ayant pignon sur rue sont principalement des quincailleries pas vraiment destinés aux touristes. Un projet de centre commercial comme Asiatique Riverfront serait à l’étude en lieu et place de Nakhom Kasem.

N’ayant pas personnellement visité ce marché merci de me signaler si je communique des informations erronées.

street portrait chinatown bangkok

15. Wat Chakrawat Rachawat, le temple des crocodiles

Ce temple royal accueille une des plus grandes communautés de prêtres bouddhistes de Bangkok, mais aussi 3 crocodiles impassibles méditant sur l’heure de leur prochain repas.

Adresse: 225/3  Chakkrawat road

Ouvert de 08h à 17h.

16. Prahurat/Little India

Jouxtant Chinatown ce quartier de Bangkok est principalement occupé par une communauté originaire d’Inde. Notamment une forte communauté Sikh (reconnaissable avec leur turbans et leur barbe), le plus grand temple sikh de Thaïlande, Gurdwara Sri Guru Singh Sabha, y est érigé depuis 1981.
Le quartier abrite un marché proposant toute sorte de produits indiens: des tissus, des saris, de l’encens, des représentations des divinités hindous, etc… et de nombreux restaurants indiens forcément.

17. Royal India,  Restaurant indien

Si vous trouvez que la cuisine thaïlandaise n’est pas assez épicée, vous pouvez toujours vous essayer à la cuisine indienne dans ce petit restaurant recommandé par Lonely Planet. Le resto ne paie pas de mine mais a plusieurs fois été élu meilleur restaurant Indien de Krungthep, comme en témoigne les articles de journaux jaunis encadrés sur les murs de l‘établissement.

Adresse : 392/1 Thanon Chakraphet

18. Bazar de nuit de Saphan Phut

Bangkok foisonne d’endroits où faire du shopping, et ce de jour comme de nuit. Le petit marché de nuit de Saphan Phut est à quelques minutes à pied du quartier indien. Vous y trouverez principalement des fringues bon marché, et comme partout dans Bangkok quelques stands de streetfood.

Adresse: Chakraphet and Maharat roads, à côté du  Memorial Bridge

Ouvert de 20h à minuit.

19. Pak Khlong Talad, le marché aux fleurs

Pak Khlong Talad est le plus grand marché aux fleurs de la ville, un festival végétale de couleur et de senteur. Le marché n’est pas situé à proprement parlé dans Chinatown mais au sud-ouest du quartier indien de Prahurat. Ouvert 24h sur 24, le marché est surtout vivant durant la nuit lorsque que les vendeurs se font livrer leurs marchandises en provenance de Thaïlande (comme les orchidées) ou d’ailleurs. Vous pourrez notamment observer la confection des fameuses guirlandes de fleurs.

20. Sala Chalermkrung, théâtre royal

Si vous souhaitez plonger au cœur de la culture thaïe et de sa mythologie, vous pouvez lire cet article de Bangkok Boogie sur le Ramakien. Ou bien vous pouvez assister aux représentations de Khon du Sala Chalermkrung.

Le Khon est un ballet mettant en scène les mythes et les héros Siamois comme Hanuman ou Rama.

Le bâtiment de style art-déco date de 1933, il fut le premier cinéma climatisé d’Asie du sud-est.

Adresse: 66, Soi Sala Chalermkrung, Charoen Krung Rd

sala Chalermkrung chinatown Bangkok


Comment aller à Chinatown ?

Vous pouvez y accéder par la station de métro (MRT) de Hua Lampong.

Vous pouvez y accéder par le Chao Phraya, aux embarcadères:

Tha Marine Department (N4)

Tha Ratchawong (N5)

Tha Memorial Bridge (N6)

Par taxi demander au chauffeur de vous emmener à Yaowarat:

ถนนเยาวราช


VOUS SOUHAITEZ TROUVER VOTRE HÔTEL DANS CHINATOWN OU AILLEURS DANS BANGKOK?


Mots clés: Chinatown Bangkok, yaowarat chinatown bangkok, visite chinatown bangkok, que faire chinatown bangkok, que voir chinatown bangkok, histoire chinatown bangkok, quartier chinois Bangkok, chinois thaïlandais, histoire chinois bangkok, yaowarat bangkok.


Voici les sources qui ont servis à la rédaction de cet article:

http://www.bangkokboutiquehotel.info/blog/tag/history-of-sampeng-lane/
http://wikitravel.org/en/Bangkok/Yaowarat_and_Phahurat
http://www.10best.com/destinations/thailand/bangkok/attractions/chinatown-yaowarats-best/
http://thestreetsofbangkok.blogspot.fr/2010/05/walking-tour-talat-noi-sampeng-and.html
http://www.bangkok.com/magazine/sampeng-lane.htm
https://en.wikipedia.org/wiki/Holy_Rosary_Church_(Thailand)
http://www.phuketall.com/en/news/Travel-2009-12-21.php
http://www.tour-bangkok-legacies.com/siam-commercial-bank.html
http://bk.asia-city.com/restaurants/bangkok-restaurant-reviews/eiah-sae
http://www.thaiwaysmagazine.com/bangkok/culture_shows/chalermkrung_theatre_culture_shows.html
http://www.stickmanbangkok.com/StickmanWeeklyColumn2013/Little-India-Bangkok.ht
http://www.tour-bangkok-legacies.com/werng-nakhon-kasem.html
http://www.bbc.com/travel/story/20130129-travelling-back-in-time-through-bangkoks-chinatown
Partagez sur Facebook
TAGS
RELATED POSTS
1 Comment
  1. Répondre

    Mélanie

    7 mars 2017

    Merci pour l’article, c’est super.
    J’ai beau cherché votre contact sur votre site, mais en vain.
    Comment pourrais-je vous joindre en privée ?
    Si vous pouviez m’envoyer votre adresse mail, ce serait parfait.
    Merci

LEAVE A COMMENT

Bangkok en Version Française
Combien de Baht pour 1€?
38.73
Trouvez votre hôtel à Bangkok
No weather data found for [Thailand, Bangkok, vertical]
Tenez-vous au courant des nouveaux articles